Amical’ service

amical'service Amical’service est un projet initié en 1998. Il est conduit par les salariés de la structure. Emanant du conseil d’administration de l’Amicale Laïque de Cote Chaude qui avait repéré des besoins concernant les personnes âgées sur le quartier, le but était à l’origine d’aider ces personnes à faire leurs courses et aller chercher les médicaments.

Suite au diagnostic de territoire, un réel besoin s’est fait sentir sur l’aide à la personne dans le quartier. En parallèle, une image négative de la jeunesse nous a pousser à réfléchir sur comment faire évoluer le projet pour mettre en lien ces deux publics, redonner aussi une place aux personnes âgées isolées en les réintégrant à la vie de la cité et favoriser le vivre ensemble.

Nos objectifs :

Rompre l’isolement des personnes âgées ou à mobilité réduite en leurs proposant des services et des activités

Permettre à la population vieillissante de se sentir mieux dans leur quotidien.

Mettre en avant la participation des jeunes de 14 à 18 ans vis-à-vis de la population en les rendant acteurs du projet  et en rendant services aux personnes âgées et à mobilité réduite.

La démarche collective des jeunes pour favoriser le lien social :

Le projet a débuté difficilement, car impliquer des jeunes sur du bénévolat pour aider les personnes âgées était un gros « challenge ».

Cependant, notre travail avec la jeunesse et les relations qui en découlent nous ont permis de dynamiser un groupe initial de 3 jeunes sur ce projet. Ils ont pris en main le projet.

–      création d’affiches et affichettes.

–      distribution dans les boites aux lettres et les commerces

–      rencontre avec le conseil d’administration pour expliquer leur implication dans le projet.

–      Articles de presse

Au fil du temps, le groupe de 3 est passé à 5 puis à 10 jeunes qui font un roulement. Certains sont réguliers, d’autres moins, mais la majorité reste fidèle au projet. La régularité des jeunes tient aussi grâce au bon climat de « l’accueil jeunes » de la structure, nous avons su développer une ambiance sereine et de confiance. Les jeunes ont envie de faire des choses pour leur quartier et de donner une bonne image souvent décriée par les médias locaux. Avec ce projet, les jeunes se sentent utiles, ils ont une relation différente avec les adultes : Ils développent le positif.

Nous renouvelons régulièrement la publicité. Les partenaires comme les assistantes sociales du conseil général font le relais.

Nous organisons des réunions régulièrement avec le groupe de jeunes pour voir les points positifs et les aspects du projet qu’il faut travailler pour mieux servir le projet.

Les personnes nous contactent par téléphone, et les jeunes sont repérés aussi sur le quartier et prennent souvent les contacts.

Ce groupe de jeunes que nous avons préparé à la dynamique « Amical’service » va poursuivre le projet et nous allons développer ensemble une journée sur le thème « bénévolat et engagement des jeunes ».